En-tête

Yael Inokai et Migmar Dolma Dhakyel

yaelinokai

Photo: Ladina Bischof

Yael Inokai est née en 1989 à Bâle, où elle a grandi. Elle étudie la philosophie à Bâle et à Vienne, puis le scénario et la dramaturgie à la Deutsche Film- und Fernsehakademie de Berlin. Son deuxième roman Mahlstrom reçoit l’un des prix littéraires suisses 2018. Son troisième roman, Ein simpler Eingriff, est récompensé par le prix Anna Seghers en 2022 et figure sur la première liste du Prix du livre allemand. Yael Inokai est co-éditrice de la revue PS: Politisch Schreiben. Elle est l’une des responsables de Texttransit, un atelier d’écriture multilingue du Studierendenwerk Berlin et dirige l’atelier de prose au Literarisches Colloqium Berlin.

Migmar Dhakyel_Foto sw_Yannis Blättler

Photo: Yannis Blättler

Migmar Dolma, née en 1991 à Wädenswil, raconte des histoires de vie, de travail et de pauvreté. Elle a étudié les relations internationales à Genève. Elle a travaillé à Berlin pour une organisation tibétaine et a publié en 2018 un livre contenant les textes de Shokjang, un écrivain tibétain alors emprisonné. Actuellement, elle travaille sur son premier roman et écrit sur la douleur, la dignité face à l’humiliation, l’abandon et la survie. Elle est par ailleurs syndicaliste à Olten.

Projekt