En-tête

Métanavigation

Fanny Desarzens et Linda Bühler

Foto: Michel Bührer

Photo: Michel Bührer

Fanny Desarzens vit à Lausanne depuis 10 ans, mais a grandi dans la campagne vaudoise. Elle a passé la plupart de ses vacances d’été en montagne, lorsqu’elle était enfant. Fanny obtient son Bachelor d’arts visuels à la HEAD-Genève en 2018. Après cette expérience genevoise, elle s’élance dans son travail littéraire. Galel, son premier ouvrage, obtient un Prix Suisse de Littérature en 2023, ainsi que le prix Terra Nova de la Fondation Schiller. Chesa Seraina, son deuxième livre, obtient le prix Ève de l’Académie romande. Son prochain roman, Ce qu’il reste de tout ça, sortira en août 2024. Actuellement, Fanny Desarzens travaille sur divers textes et projets, ainsi que sur un quatrième roman.

Karine Yoachim-Pasquier

Photo: Karine Yoachim-Pasquier

Linda Bühler naît en 1985 dans le canton de Neuchâtel. Après des études de philologie classique et quelques années d’enseignement, elle place l’écriture au centre de sa vie. Elle suit ensuite une formation à l’Institut littéraire suisse de Bienne et obtient son diplôme en juin 2024. Elle s’inspire de sa maternité actuelle et de la vie quotidienne pour représenter sans compromis des univers qui plongent profondément dans les contextes familiaux. Elle est membre de l’AJAR depuis 2022 et apprécie l’écriture cocréative. Elle participe à de nombreuses lectures et travaille actuellement sur son roman, parallèlement à un projet qui réunit des auteur-es suisses et hongkongais-es. D’une manière aussi calme que lucide, son écriture analyse la transmission et la filiation, ce que nous avons hérité de nos ancêtres.

Projet

-