En-tête

Guillaume Béguin et Margot Van Hove

Guillaume Béguin

Photo: Julie Masson

L’auteur et metteur en scène lausannois Guillaume Béguin associe un intérêt pour les écritures contemporaines à l’exigence d’un théâtre de recherche. Ses dernières créations s’intéressent spécifiquement aux fonctions de l’imagination et de la fiction dans l’évolution humaine et aux échanges perméables entre environnement et fabrique de l’identité. Né en 1975, il dirige dès 2006 la Compagnie de nuit comme de jour après de nombreuses expériences comme comédien. Il porte alors à la scène des textes contemporains, crée des spectacles à partir de recherches collectives, ou écrit des textes originaux. Ses spectacles sont diffusés en Suisse (Vidy, Comédie, Poche-GVE, TPR, Arsenic, Grütli, etc), en France et en Belgique. Il enseigne dans différentes écoles supérieures de théâtre et codirige *La FC*, une association professionnelle pour la recherche et le partage des savoirs dans les arts de la scène.

Foto: Wendrille Robert

Photo: Wendrille Robert

Margot Van Hove est née en 1992 à Montreuil. Diplômée de la Manufacture (HETSR). Aujourd’hui elle vit à Lausanne. Elle réalise sa première création théâtrale MAMA et remporte le Premier PRIX PREMIO 2019. Son travail ce concentre autours des thématiques qui lui sont chères en tant qu'artiste et en tant que femme : les différents stéréotypes féminins, nos héritages, les tabous, la maternité, le rapport à la religion, le rapport à la famille. Elle crée des projets qui viennent du ventre où le plateau prime avant les mots. Elle est aussi l’initiatrice du collectif CCC, théâtre in-situ, avec lequel elle a fait trois spectacles. Elle jouera en 2024 Nora dans Une maison de poupée de Henrik Ibsen. Elle sera en résidence pour la nouvelle création de Anouk Werro À 5 ans j'ai oublié le français. Et dans Les Ossip de Vincent Fontannaz.

Projet

«Je veux partir du post-partum pour parler de la vie, de l’amour, de la mort et de la place de la femme dans la société dans laquelle nous vivons. J’ai besoin de confronter les imaginaires à ce moment de la vie, qui est à la fois magique, inconnu et difficile. Que l'on soit parent ou pas, je veux que ce spectacle parle au bébé que l'on était, à notre héritage familial, à nos fantômes, à nos sensations et à nos corps.
On a commencé le travail avec Guillaume, et ce sont des moments vifs en idées et en inspirations !!! On partage ! On échange ! On creuse ! Il m’aide beaucoup en amont pour la conception du projet jusqu’à la production. Il va venir voir les résidences. Je me réjouis beaucoup ! 
C’est vraiment super d’avoir une personne qui suit un projet dès le début de la création. Ça permet de trouver des pistes, se questionner en direct et de sortir ses idées de la tête. C’est un peu comme un deuxième cerveau! Et ça m’aide beaucoup! On s'est dit que ce serait une sorte de sage-femme ! »