En-tête

Mycrobez: un matériau d’emballage qui ne demande qu’à croître

Verpackungen aus Pilzen

Le polystyrène s’invite dans bon nombre de nos cartons d’emballage. À la fois léger et bon marché, il protège par exemple nos téléviseurs neufs contre les dommages pendant le transport. Toutefois, sur le plan environnemental, c’est un vrai désastre. Les mousses synthétiques à base de pétrole représentent un tiers du volume des déchets produits à travers le monde: il faut des décennies pour les dégrader et les micro-plastiques générés polluent la planète pendant plusieurs milliers d’années. Les tentatives visant à lui trouver un remplaçant durable sont légion. Malgré tout, aucune ne s’est avérée viable à grande échelle. Jusqu’à maintenant.

Des emballages en mycélium pour remplacer le polystyrène

Mycrobez, une équipe composée de trois jeunes talents, est parvenue à développer une mousse biosourcée. Mais ce n’est pas tout: son matériau d’emballage à base de champignons promet également de concurrencer le polystyrène sur le marché de masse aussi bien en termes de coûts que de qualité, grâce à sa méthode de production économique et à ses propriétés matérielles. Avec le soutien du Fonds pionnier Migros, la start-up bâloise ambitionne de lancer une véritable «révolution de l’emballage».

La mousse biosourcée de mycrobez est fabriquée à base de filaments de champignons (mycélium) et de divers déchets biologiques. Elle est entièrement biodégradable et peut être compostée dans les jardins ou éliminée en pleine nature où elle permet de surcroît de régénérer les sols dégradés. Pour faire simple, la fabrication du produit consiste à ensemencer des déchets organiques avec des spores fongiques qui poussent en quelques jours à travers la matière première. On obtient alors une masse appelée «composite mycélium», qui est versée dans un moule de la forme souhaitée où le composite continue de se développer. Au bout de quelques jours, le moule est rempli. Il est alors passé au four. Et voilà, notre emballage est prêt!
 

Une installation pionnière pour la production de masse

Actuellement, l’équipe conçoit une installation-pilote taillée sur mesure. En collaboration avec des partenaires issus notamment de l’industrie pharmaceutique, le développement du produit se poursuit conformément aux différentes exigences et le process de fabrication est adapté pour permettre une production de masse.

Mycrobez a pour objectif de remplacer les matériaux synthétiques à base de pétrole comme le polystyrène par la fabrication industrielle de composite mycélium et établir ainsi une nouvelle norme durable sur le marché de l’emballage.

Logo

mycrobez

Apprends-en davantage sur cet engagement Migros. Peut-être précisément ce que tu recherches?

Photo/scène: mycrobez

Votre opinion