En-tête

Circunis: éviter le gaspillage alimentaire

circunis_themenbild_mpf

En fait, tout est dans le terme: denrées alimentaires, des aliments dont nous avons besoin pour vivre. Or, une banane qui n’est pas conforme ou des raviolis à la courge encore en stock après les mois d'automne ont peu de chances de se retrouver un jour en vente. Pourquoi? La surproduction mondiale à grande échelle s’élève à près de 40% actuellement,  et part à la poubelle. En effet, se débarrasser des surplus ou des déchets alimentaires coûte moins cher que de les recycler. Un gigantesque gaspillage de ressources? Ce n’est pas rien de le dire.

Une plate-forme commerciale pour les surplus alimentaires

Il faut que cela change, estime Circunis qui, avec le soutien du Fonds pionnier Migros, met en place une plateforme en ligne permettant d’écouler les surplus alimentaires. La marchandise est simplement répertoriée par les producteurs sur la plateforme. Le commerce de gros, la restauration et les transformateurs de denrées alimentaires ont la possibilité de contacter directement les vendeurs ou de demander de manière ciblée la marchandise dont ils ont besoin.

Résoudre le problème ensemble

La condition préalable au succès consiste à reconnaître que que le problème ne peut être résolu que par une approche écosystémique, c'est-à-dire ensemble.  Afin de poser les bases de cette démarche, le projet se considère également comme un facilitateur en termes de réseaux et d’entremise. Concrètement, il souhaite sensibiliser le secteur à la valeur des surplus, mais aussi à la coopération, en proposant des services de conseil et en transmettant son savoir-faire (par exemple sur le potentiel des circuits).

L'objectif de Circunis est de contribuer à une nouvelle gestion durable du secteur alimentaire suisse et d'établir un cercle vertueux dans la gestion des surplus alimentaires.

circunis_logo

Circunis

Apprends-en davantage sur cet engagement Migros. Peut-être précisément ce que tu recherches?

Photo/scène: Circunis 

Votre opinion